+10: LENTEMENT, SUREMENT!

Houlà! Il est temps que je t’informe sur mon second bilan suite à ma jolie prise de poids et de perte musculaire de confinement… Dans le dernier article, on avait donc laissé une « vieille » femme de 53 ans, rouillée, qui avait oublié de s’alimenter avant sa séance coaching, et qui avait frisé le malaise vagal… Et si!

Leçons tirées (et j’ai surtout pas envie de me faire engueuler…), c’est donc l’estomac plein d’une banane et d’un Milkshake protéiné à la vanille, que je me présente fièrement devant Maximator, pleine d’espoir et de satisfaction. Bah oui! Avec les heures passées à la salle à soulever des trucs, à pédaler, à transpirer, les bonnes choses grasses que je me suis interdite de manger (fromage bien coulant, tartines de pâte à tartiner, viennoiseries, chocolat côte d’or avec de groooooosses noisettes… le meilleur), je me suis dit que j’allais exploser les perfs, faire buger la machine, qu’il allait sortir les cotillons et les ballons, ou même un feu d’artifice… Mais, mais, mais, et j’aurais du m’y préparer, tout ne se passe pas comme dans les pubs « comme j’aime » (tu sais les fameux avant/après…).

Impressionnant, non?!!!

J’ai perdu du poids, OUI, moyennement, OUI.

Pourquoi? Parce que je n’ai pas toujours été assez régulière dans mon entrainement et dans mon alimentation. Méchante fifille…

  • Tout d’abord dans mon entrainement. Quand j’y vais en soirée en semaine, je suis accompagnée de la Reine Mère (ma Môman, pour rappel), qui a des impératifs d’horaire (faudrait pas laisser mourir de faim mon pauvre papounet, déjà seul à la maison, comme un pauvre homme abandonné de tous…), mais aussi, et évidemment, à 76 ans, des limites physiques. Elle ne peut pas soulever de la fonte pendant de 2h… Je m’adapte donc au timing, et bien sûr, l’entrainement s’en ressent. A part les week-ends, je n’arrive que très rarement à finir un programme en entier… Alors, plutôt que de commencer quelque chose que je ne finirais pas, je fais du vélo (sur un programme brulage de graisse quand même hein!), de la marche rapide, un cours collectif etc… Mais du coups, je ne vise pas la même perte de poids, c’est bien évident!!!

  • Ensuite dans mon alimentation… Non, je ne me suis pas bâfrée sans limite de sucre et de gras, je laisse ça à Miss Grumpy qui, pour l’instant (et je lui rappellerai avec une énoooorme joie quand elle passera ses 30 ans), peut manger allègrement ce qu’elle souhaite et dans la quantité qu’elle souhaite (entre nous, on l’appelle Grosse Bouffe)… J’ai assez bien suivi le programme alimentaire je crois, j’ai intégré le beurre de cacahuètes sur mes tartines (une chance, j’adore ça), je limite les sucres, je prends le reflexe de prendre de la protéine en poudre avec mon fromage blanc (j’en ai trouvé une à la framboise, miam!), le midi je limite la casse par des salades parce que ça me saoule de manger au boulot, et j’ai essayé de manger plus diversifié le soir (avant c’était salade verte, avec des petites graines, et un œuf par dessus + filet d’huile d’olive et balsamique, point, et pratiquement tous les soirs) et surtout me nourrir plus… ce dont je n’ai absolument pas l’habitude… J’avoue qu’avant, manger constamment la même chose me rassurait afin de ne pas faire « d’erreur »… Donc là, je me retrouve dans le flou…

Et puis, il faut se rendre à l’évidence: mon petit corps ne réagit malheureusement plus comme il y a 1 an et demi, où j’avais une activité physique régulière, où je courais partout, tout le temps, et surtout où je n’avais pas une activité professionnelle hyper sédentaire (tu te rappelles? travail d’adulte, avec bureau, téléphone et chaise qui tourne), il faut donc que je sois plus patiente, ma seule et principale qualité… et plus stricte avec moi-même! Parce qu’il est normal que les résultats dépendent de chacun, comme les attentes!

Non, non, non, je ne me cherche aucunement des excuses. J’ai simplement l’honnêteté de prendre mes responsabilités et de te montrer que je n’ai pas fait mon maximum pour atteindre mes objectifs en un temps record, malgré le fait d’avoir un coach à mes côtés, simplement parce que c’est la vie, parce que je suis humaine et parfois faible (comment? aurais-je entendu apéro?)!

Et ouais, gringos, on a rien sans rien, parce que la vie c’est comme un paquet de Doritos… ça n’a aucune saveur si tu ne trempes pas le tout dans la sauce au fromage!

Lors de ce second bilan, j’ai donc perdu du poids (3.5kg), je me suis affinée, j’ai perdu de la graisse, ce qui est une très bonne nouvelle, et gagné encore en muscle (youpi!), et retrouvé un certain souffle, une meilleure forme physique. Mais faut-il aussi que je rappelle qu’une perte de poids lente est nécessaire à une perte de poids pérenne? Tout le monde est d’accord, tout le monde le sait, mais quand on monte sur la balance, bin ça énerve quand même!

Le truc qui m’a vraiment bluffé? La chute de mon âge métabolique à 46 ans! Elle peut venir Miss Grumpy avec ses Jordan (qu’elle croit être une nouveauté 2021), ses pantalons pat’d’eph (je ris), et son sweatshirt Kurt Cobain (Kurt qui? ha oui, non mais le gars il chante trop mal!…).

Je la mets minable avec mon rajeunissement et mon swag naturel, wesh!

Et puis, chose précieuse, cela prouve que je bosse dans le bon sens, hein coach???

Tu as envie de laisser un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s