+10: Bilan du Mois 1

L’heure du bilan du Mois 2 est arrivé (déjà?), il est donc temps que je te fasse un petit retour sur le 1er bilan, qui s’est déroulé mi-mai, afin que tu puisses suivre les évolutions diverses et surtout afin que je puisse avoir le temps de digérer les résultats au fur et à mesure… Gloups, ça fait peuuuuuur!!!! En route pour la salle de sport Greenhouse!

Note pour plus tard… éviter de faire son bilan au lendemain d’un week-end de 3 jours avec des amis dans les Vosges… Pourquoi? Ho bin… je te laisse deviner dans quelle team on a atterri durant ce séjour… oups…!

Team Amish

Team Ranafout’

Alors oui, je n’en suis pas particulièrement fière, mais honnêtement, après les restrictions sanitaires, d’horaires, sociales, et donc sportives, un petit break nous a fait le plus grand bien pour notre santé mentale!!! Donc, fuck la diet et le sport pour un week-end…

Pour autant, je me laisse l’espoir (ou l’illusion) de croire que mon bilan sera plutôt pas mal au bout de ce 1er mois de remise en route de ma vieille carcasse rouillée par cette année de confinement (de putain de merde de sa maman!).

L’épreuve de la balance de la mort qui tue pas vraiment, mais qui pique quand même…

Passage obligé si tu veux avoir un minimum de repères… même si je ne me pesais plus depuis des mois (et j’avais bien fait puisqu’au moins je continuais à manger tranquillement des religieuses pour mon quatre heure et boire un apéro tous les soirs). Plus qu’un poids, un chiffre, cet objet du démon te donne pleins d’infos diverses et variées.

C’est presque si il ne te calcule pas le poids de ton bourrelet qui se situe juste là, en bas du dos, à droite, le poids de ton œil gauche ou encore de tes ovaires… Bref, tu ne peux rien lui cacher ! Et je dirais que ce n’est pas plus mal. Car si tu te contentes de la perte ou prise de poids, cela pourrait te décourager et t’être fatal.

En effet, tu n’auras peut être pas de résultats hyper visibles extérieurement de suite, car comme je te l’avais déjà expliqué dans l’article précédent, et de façon assez simpliste, j’en conviens, la graisse est « remplacée » par les muscles.
Avec toutes les données qu’elle te crache, tu vas comprendre que ton corps se transforme et que tu arrives à agir dessus ! Et ça, c’est juste extraordinaire à voir. Savoir que tu peux avoir le contrôle sur ce qui se passe à l’intérieur de toi en vue de transformer l’extérieur, cela te donne du baume au cœur.

Donc, passons à cette fameuse épreuve, et c’est là que cela se passe, dans cette salle de torture joliment décorée (attention ,c’est un leurre, on entend parfois des cris s’en échapper…): pieds nus, bien droite, bras tendus, tu tiens une sorte de petit guidon et tu serres les fesses (cela ne sert absolument à rien dans les calculs, cela reste un pur reflexe d’angoisse !). Pif pouf, ça calcule, ça t’envoie tout ça sur l’ordinateur du coach Maximator, pour qu’il puisse froncer les sourcils allègrement à la vue de tes résultats… Bien ? Pas bien ? Angoisse!

Les Premiers Résultats

Pour ma part, je respire un peu, car c’est plutôt très encourageant après 1 mois de reprise de sport, et seulement 1 semaine de réelle mise en place du programme nutritionnel et sportif de mon Coach ! -2kg, c’est déjà bien, donc mon IMC qui baisse (j’ai toujours été autour de 19,5/20, et là, je me suis retrouvée à presque 25… À savoir que l’on considère comme « normal » une IMC entre 19 et 20, et si tu ne sais pas ce que c’est, il faut que tu commences sérieusement la lecture des magazines féminins…).

Mon pourcentage de graisse corporelle a baissé de pratiquement 2% (soit 1.3kg…). Cela ne paraît pas foufou dis comme ça, mais imagine si je perds directement mes 10kg en une fois… je n’aurais plus rien à te raconter, j’aurais payé 6 mois pour rien, je devrais encore une fois me racheter des vêtements (juste parce que c’est comme ça), j’aurais déprimé toutes les filles de la salle qui perdent moins vite, bref, j’ai préféré rester humble et ne pas péter les perfs dès le premier mois! Surtout que tout doit se faire progressivement afin que cela soit pérenne. Un gros hip hip hip hourra pour moi!
Ha oui, une autre chose… mon âge métabolique qui baisse petit à petit…

L’âge métabolique, esprit rebelle dans un corps de vieille… ?

Cékoikedonc ? Et bien, c’est en gros l’âge de ton corps, l’état de ton enveloppe. Donc quand à 43 ans (aucune remarque sur mon âge ne sera tolérée !) et que l’on t’annonce un âge métabolique de 58 ans (qui est tombé à 53ans à ce 1er bilan), d’un côté tu te dis « chouette, bientôt la retraite », et de l’autre « merde, mais qu’est-ce que j’ai bien pu foutre ? ». Je peux te dire que 15 ans dans la face, ça fait l’effet d’une grosse torgnole donnée par The Rock !

Viens ici prendre tes 15 balais dans les dents, toi!

Après…j’ai quand même des circonstances atténuantes avec notre Miss Grumpy qui me fait perdre 1 semaine d’espérance de vie à chaque fois qu’elle se lève avec la gueule en biais… Mais c’est surtout à cause d’un irrespect total envers ce que la nature m’a donné. J’ai maltraité mon corps… Comment, alors que je ne suis pas une adepte inconditionnelle des fast-food, une simple buveuse d’apéro occasionnelle? Mystère, mais pas tant que ça: je crois que le sédentarisme professionnel m’a achevé! Avoir un ordi, un bureau et une chaise à roulettes, c’est bien, mais ça te rend extrêmement feignasse!

T’as compris la leçon, petite?

Le truc que j’avais complètement occulté (vas savoir pourquoi…), c’est qu’après le bilan, j’ai droit à une séance privée… like a star, like a model, like a meuf qui en chie déjà à la salle, et qui va en chier plus en 45mn que jamais dans sa vie, mais in private please, et le tout sous le regard intransigeant de Maximator!!!!

Donc quand tu t’apprêtes à remballer gaiement tes petites affaires et à prendre la tangente de façon élégante et discrète pour fêter dignement ton premier succès, et que tu entends une voix de mâle t’ordonner « aller, on s’échauffe », tout te revient alors en mémoire! Merdouille… Et je te laisse imaginer… Squats, fentes, jumping jacks, petit pas petit pas petit pas, à gauche, petit pas petit pas petit pas, à droite, cardio au taquet de mes possibilités (donc pas bien haut)… au bout de 30mn… houuuuulà tête qui tourne et nausée!

Conséquence, tu te prends une rafale parce que tu n’as pas eu le temps de prendre un en-cas avant la séance (boulot, route, changement de tenue, glandouille sur insta, oubli de la séance en mode Terminator, toussa, toussa…). Oui, moi, j’ai un coach qui me dit de manger, et qui se fâche si je ne le fais pas… mais qui s’adapte pour que tu puisses ne pas décéder et finir quand même ton entraînement (il a des stats à tenir quand même!)!

Seconde rafale en salle, quelques minutes plus tard, tranquillement installée sur mon petit tapis de course pour oublier ma déconvenue. Wild Romain, en plus de ne pas être très content non plus de mon oubli nutritionnel, vient m’expliquer le pourquoi de mon impression de soirée trop arrosée. C’est simple, quand tu fais un effort intense, il est important de « nourrir  » tes muscles, et pour cela tu as besoin de glucides! Et où trouves-tu cet apport de glucides? Je te le donne en mille, dans ton petit en-cas d’avant-séance. Bien fait pour ma gueule!

Pourtant, c’est plutôt choupi les glucides! Bref, j’ai bien retenu la leçon, tu peux me croire!!!

On continue???

Evidemment!!!! On ne va pas lâcher maintenant!!! Rendez-vous très vite pour le second bilan qui vient d’avoir lieu… Et toujours avec MOTIVATION!!!!

Et n’hésite pas, si tu as des questions, je peux aussi y répondre!

Tu as envie de laisser un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s