Milo Moiré

Bon, maintenant que Julien Doré ne va plus nous interrompre avec ces annonces tonitruantes (pour l’instant), je vais enfin pouvoir te parler de Milo Moiré, artiste suisse et modèle. Oui, je sais, je t’en ai déjà parlé ici. Je n’ai pas encore perdu toutes mes capacités intellectuelles. Je t’avais fait découvrir avec bonheur sa prestation artistique « Plog Egg: Art-Birth-Picture », où elle donnait littéralement naissance à une oeuvre d’art en « pondant », sur une toile, des œufs remplis de peinture, enfoncés dans son vagin… Lire la suite

Hey Joachim, c’est une copine à moi qui m’a dit que tu t’appelais Andy…

Crédit photo de couverture @Sébastien Grisey.

Décidemment, cette exposition « Warhol Underground », au Centre Pompidou de Metz jusqu’au 23 Novembre, nous aura fait beaucoup rêver et bouger! Elle y met en lumière la collaboration d’Andy Warhol et du Velvet Underground, mais rassures-toi, je ne vais pas te faire une visite guidée de l’expo, car j’ai eu droit à quelques remarques désagréables sur l’intérêt de ce type d’articles… Du coup, comme je suis soupe au lait, je boude!

Et puis ma connaissance artistique et musicale de ce milieu n’est pas assez étendue pour être précise et percutante… Pour nous, cette exposition, cela a donc été 3 visites, un concert de John Cale, légende survivante du Velvet Underground produit par Warhol dans les années 60-70, un atelier enfant et surtout une performance pour Miss Gumpy!

Car…oui… parfois, le vendredi soir, vers 22h30, tu reçois un message sur Facebook, d’un artiste te demandant si ta fille est disponible le lendemain après midi pour l’assister lors de son apparition… Si, si, ça arrive, la preuve… Lire la suite

Milo Moiré, l’Art dans toute son interrogation

« Attention, cet article peut choquer les plus sensibles et surtout les plus jeunes »

Depuis plusieurs années, on voit apparaitre des performances « artistiques » de plus en plus extrêmes, de plus en plus dérangeantes, et souvent de moins en moins compréhensibles pour le commun des mortels, dont je fais partie. Parfois ces performances sont associées à l’activisme politique de l’artiste comme pour Piotr Pavlenski quand ce dernier se coupe un bout d’oreille sur le mur d’enceinte d’un institut psychiatrique de Moscou, afin de dénoncer l’utilisation de la psychiatrie à des fins politiques dans son pays. Mais parfois cela peut laisser dubitatif, comme cet artiste sud-africain s’étant promené sur le Trocadéro avec son sexe enrubanné, tiré par un coq… Il a expliqué qu’il souhaitait montrer son tiraillement entre deux identités: son sexe, son identité propre donc, et le coq, représentant le France… J’ai envie de lui dire: garde ça pour toi monsieur, ou parles en à ton psy… Voilà, voilà, voilà… Il s’est fait embarqué par les poulets, quelle ironie! Lire la suite