Milo Moiré

Bon, maintenant que Julien Doré ne va plus nous interrompre avec ces annonces tonitruantes (pour l’instant), je vais enfin pouvoir te parler de Milo Moiré, artiste suisse et modèle. Oui, je sais, je t’en ai déjà parlé ici. Je n’ai pas encore perdu toutes mes capacités intellectuelles. Je t’avais fait découvrir avec bonheur sa prestation artistique « Plog Egg: Art-Birth-Picture », où elle donnait littéralement naissance à une oeuvre d’art en « pondant », sur une toile, des œufs remplis de peinture, enfoncés dans son vagin… Lire la suite

Le Ludwig Museum de Cologne, les Larmes aux Yeux…

Depuis un temps, mon habitude, quand je me rends dans une ville que je ne connais pas, est de regarder si il n’y aurait pas un musée intéressant pour moi, pour Miss Grumpy si elle est avec moi, et éventuellement pour Mr Grizzly, qui est, par contre, un peu plus hermétique à l’Art… (ce qui n’est pas très grave en soi, c’est juste parfois drôle de le voir dubitatif devant ce qui pourrait être un bout de bois mais qui est, en fait, une œuvre contemporaine, alors que pour lui, bin… c’est un bout de bois, quoi!!!).

Je l’ai fait pour Strasbourg avec le MAMCS, Nîmes avec le Carré d’Art, et il y a quelques jours avec Cologne et son fantastique Ludwig Museum. Je dois être honnête. Je n’en avais pas entendu parler, car je ne m’intéressais pas vraiment aux villes allemandes. Mais je crois que cela va changer désormais!

Lire la suite

Christine, The Queens et Nous! Enfin, Moi surtout!

Il doit y avoir comme une aura négative autour de moi quand je me rends à un concert… Tu sais, le genre d’aura qui te fait dire que, même si tu vas voir un ou une artiste que tu adores, tu vas être contrariée par un ou plusieurs trucs. Et bin, tu sais quoi???

Bingooooooo avec le concert de l’exceptionnelle Christine and The Queens, à la Rockhal, le mardi 28 Avril!

Bon… je sais, au départ, ce n’est pas forcément facile pour moi, car je n’aime pas les gens. Attention, je ne suis pas agoraphobe, loin de là, j’ai vécu à Londres, et je te défie d’aller un samedi sur Oxford Street en l’étant!!! C’est juste que je n’aime pas les gens, c’est tout, je ne sais pas comment l’expliquer. Je vois toujours ce qu’il y a de négatif et de mauvais chez l’autre, afin sans doute de faire un tri rapide, et ensuite, pour ceux qui s’accrochent à vouloir converser, échanger ou que sais-je, je cherche un peu plus loin! Haaa, c’est sûr que là, je ne vais pas me faire des amis! Mais justement, je me méfie de ces gens avec tellement plein beaucoup d’amis qu’ils sont super overbookés car invités partout!… Et mon cul, c’est du poulet?

Lire la suite