Made in Breizh part 1: La Fiancée au Beurre Salé

Tous les étés, nous effectuons une transhumance vers notre Bout du Monde… le Finistère. Et tous les ans, je suis heureuse de retrouver l’océan (c’est autre chose que la flaque méditerranéenne quand même!), les plages (de sable fin, de galet, de coquillages, au choix), les surfeurs (ha bin oui il y a des surfeurs aussi en Bretagne), le club de kayak (pour caser la gosse et être tranquille tous les après-midi!), le charmant port où nous séjournons (avec mention spéciale pour l’office de tourisme et son hôtesse aussi déglinguée que moi!), et la mode bretonne. Car oui, il existe une mode bretonne. Des créateurs plein d’idées et de talents multiples, que ce soit dans le vêtement (et non, tout le monde ne porte pas une marinière), dans la déco ou même l’accessoire.

Alors, pour ce premier article qui sent l’iode, je vais te parler d’une illustratrice, qui a eu la bonne idée d’éditer certains de ses dessins sur des tee-shirts.

Je te présente La Fiancée au Beurre Salé!

Lire la suite

Une Reine de Coeur, Damon Albarn et des Vieilles Charrues! #tousauconcert

Non mais sans déconner… 4 mois pour publier un article! C’est une blague ou quoi? Car oui, le festival des Vieilles Charrues, c’était du 16 au 19 juillet dernier… alors, tu vois, niveau news fraîches, je suis au top!

En fait, j’attendais peut-être (inconsciemment) le « bon » moment pour me remémorer cette journée de folie, et je crois qu’en ces temps difficiles, cela tombe à pic! Alors #tousauconcert!!!

Des milliers de personnes, du bon manger et du bon boire local, de la musique de partout, de la joie, de l’insouciance et la bonne humeur! Avec en prime une Reine de Cœur à fond les ballons, et un Damon Albarn plus rapide que la lumière mais aaaaarrrrgggghhh quand même! Quoi?

Je ne vais pas faire de long discours, parce que j’ai surtout envie de te montrer les quelques images que j’ai ramené. Alors, bienvenue à Kerampuilh/Carhaix-Plouguer/Finistère! Lire la suite

Giacometti: j’ai fréquenté la beauté à Landernau

Je ne sais pas toi, mais quand le journal Le Monde me conseille 8 expositions à voir absolument cet été, je lis un minimum et j’essaie surtout d’y aller, si je passe dans les parages, bien-sûr!

Et alors, figures-toi que ça tombe bien, car mon pèlerinage annuel en Bretagne, Terre de Crêpes et de Cidre, m’a permis de me rapprocher d’un des lieux d’expo cité: Landerneau.

Je dis bien « me rapprocher », car il faut environ 1h30 pour migrer de mon lieu paradisiaque de vacances à cette ville. Et le plus dur, ce n’est pas de les faire, ou de trouver le temps, mais c’est plutôt de convaincre Monsieur Grizzly d’aller dans une ville que l’on connait déjà bien, pour « juste » voir une exposition, d’un certain Giacometti, en plus c’est de la sculpture! (« elle commence à nous gaver ta mère avec ses goûts à la con, et si on allait plutôt manger une tonne de langoustines arrosées de Breizh Cola, on est en Bretagne , et pas dans un musée à ciel ouvert, merde!!! « ). Oui, bon… après des yeux doux, et bien-sûr une tonne de nourriture , j’ai réussi à faire déplacer la petite famille au complet (y compris Lolita puant la marée à force de se rouler dans de vieilles algues).

Lire la suite

Clet Abraham…A la recherche des panneaux perdus d’Audierne!

Tu le sais maintenant, j’aime le street-art, en tout genre… Je trouve que cela donne une identité à une ville, attise la curiosité des passants, donne un intérêt certain à un mur gris. Mais attention, je parle du street-art, le vrai, et d’artistes comme Mr Chat, JR, Banksy, Fred Le Chevalier, Psychonautes, Gregos… Bon ok, je te cite uniquement ceux que j’aime et qui sont connus… mais il existe une multitude d’artistes inconnus qui nous livrent de véritables chefs-d’œuvre en quelques coups de bombes. N’oublions pas également que beaucoup d’artistes reconnus aujourd’hui sont passés par le street-art avant de faire exploser le marché de l’art, à l’image de Basquiat ou Keith Haring.

Je ne parle donc pas de graffitis tout moche et tout pourri où l’on peut voir un vague « Nik la poliss » « Nick ta mer » et autres messages à destination de ta famille, de tes proches, de ton chien ou de la prof d’anglais du lycée… que l’on soit bien d’accord! Là, cela s’appelle de la dégradation, du mauvais goût, de la diffamation (sauf si la dite prof d’anglais est vraiment une s… p…, mais c’est un autre débat), un manifeste pour l’orthographe qui pique les yeux, de la connerie pure et simple!

Lire la suite