J’ai un truc super important à te dire qui me bouleverse…

Cela faisait tellement longtemps que j’attendais cette nouvelle!!!! Je suis tellement heureuse que j’ai bien sûr envie de la partager avec toi qui suis mes « aventures » depuis maintenant plus de 3 ans (si tu es arrivée en route, je ne t’en veux pas, je partage quand même). C’est le rêve d’une vie qui se réalise!!!! Oh Mon Dieu!

Oui, oui, parce qu’en fait, je rêvais depuis des années d’un truc génialissime, un truc que même pas tu imagines. Et bien figures-toi que c’est enfin arrivé!!! Tu es heureuse pour moi j’espère? Je ne t’en dirais pas plus parce que bon… je suis blogueuse, mais j’ai aussi droit à ma vie privée… Mais sache en tout cas, que c’est enfin arrivé et whouhahaaaaa c’est trop super!!!!

FRUSTRATION—DECEPTION—BULLSHIT—WTF

C’est une blague évidemment, ma vie en ce moment c’est morne plaine… Tu viens donc de te faire empapaouter par mon accroche! Et malheureusement, c’est exactement ce qui m’est arrivé ce matin… Je lis, moi-même, quelques blogs (très peu) de filles que j’apprécie (donc effectivement très peu), et c’est vrai que j’aime me réjouir pour elles quand elles ont des choses à annoncer… si réellement elles les annoncent…

Je m’explique…Une blogueuse, que je suis pourtant depuis très longtemps, vient de publier un nouvel article (et ce n’était pas le premier dans cette veine), où elle parle donc du rêve d’une vie, d’un nouveau départ pro, bref, d’un truc super important qui bouleverse sa vie de façon positive. Mais ne dit pas quoi… presque une trentaine de lignes, pour dire qu’elle ne nous dira rien… Ou comment me voler 5mn de mon petit déj’ porridge/lait de soja, déjà chronométré… Je l’aime beaucoup, mais fuck… sérieusement???? Là, c’est un peu trop foutage de gueule pour moi… Dans quel mécanisme son cerveau s’est dit « je vais écrire un article, pour parle d’un truc important sans en parler, mais en parler juste assez pour que tu viennes quand même lire, et tu seras sans doute content(e) pour moi, même si en fin de compte, tu repars sans rien savoir »… WHAT???? Et bin non, désolée, moi ça me gonfle et cela me fait perdre mon temps, et du coup, je m’en tamponne le coquillard de ce qui vient de t’arriver, ma belle!

 

On peut parler de voyeurisme… mais à partir du moment où tu partages nombres d’infos avec une communauté, le voyeurisme n’entre plus en compte… tu ne souhaites pas en parler? Tu ne fais pas un article dessus, point! Tu fermes ta bouche et tu éteins ton ordi! Re-point!

On peut parler de curiosité malsaine… mais quand il s’agit d’un événement heureux, d’un nouveau départ, j’estime que ce n’est pas de la curiosité et encore moins malsaine, mais juste une envie de célébrer avec la personne, que tu as l’impression de connaître un peu (et que tu connais peut-être même dans la vraie vie, d’ailleurs!).

On peut parler de jalousie, mais son rêve n’est peut-être (et sans doute) pas le mien… et de toute façon, à priori, tu ne le sauras jamais!!!

Alors quoi? C’est la nouvelle mode aussi chez les blogueuses « sérieuses »? On devient des putes-à-clics de base? On fait des accroches/articles juste pour les stats? Ou alors, on satisfait son petit égo en mentionnant aux autres qu’il nous arrive des choses extraordinaires dans notre vie?Malheureusement, à un moment ce genre de passe-passe fatigue le lecteur à mon sens! Et moi, ça m’a usée! Donc next… Si tu ne lis pas souvent les blogs, c’est à peu près la même chose quand tu as une copine Facebook qui met un statut « trop heureuse » par exemple… Si l’un de ses potes a le malheur de demander « pourquoi », il reçoit en réponse (si il y en a une) « mp »… Putain de merde, si tu ne veux pas en parler, ne viens pas polluer mon mur avec tes conneries de post à deux balles, qui sont, en plus, sans doute en rapport avec le fait que tu te sois acheté de nouveaux slips au Cora en super promo!!!! Je peux comprendre que tu sois si heureuse mais TA GUEULE, en fait!

Juste TA GUEULE!

florence foresti, mais ferme ta gueule

Ok… je me calme! Désolée…

Je me rends compte que je ne dois pas être la seule à être épuisée et énervée par ce genre de stratagème (si toutefois c’est calculé…), car beaucoup moins de personnes commentent ce genre d’article… mais que dire après tout… Pour ma part, je me sers des accroches pour surprendre, partir sur un autre terrain dans l’article, dérouter, je n’ai pas envie que mon lecteur soit frustré, mais qu’il se soit amusé et qu’à la dernière ligne il se dise « j’ai bien fait de cliquer »! Et je crois n’avoir « caché » qu’une seule fois une info: dans quelle structure j’ai travaillé l’année dernière, et ce, pour des raisons pratiques que tu vas comprendre… Comme cela fait plusieurs mois que je n’y suis plus, je peux enfin te dire que je bossais pour Pôle Emploi, en tant que conseillère à l’emploi (attention, je te vois rire derrière ton écran… mais je ne t’en veux pas, cela a fait ça à tout mon entourage). Tu imagines donc pourquoi j’ai préféré ne pas l’indiquer, de peur de devoir ouvrir un forum de questions, de servir de bureau des pleurs, ou même de faire face à des insultes, comme j’y ai fait face certaines fois dans la vraie vie…

Ha bin v’là le scoop! Tu ne repartiras pas sans rien aujourd’hui!!!! Aller, c’est cadeau! Alors, content(e) d’avoir cliqué???

 

Tu as envie de laisser un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s