Une gamme végé chez U? Et mon c.., c’est de la pêche de vigne?

Quand j’ai aperçu, au détour d’une tête de gondole, un joli emballage U arborant fièrement les mots « Bon et Végétarien », mon petit estomac a frétillé de bonheur (il m’en faut vraiment peu…)! Comme je fuis les grandes surfaces comme la peste (premièrement parce que je n’aime pas les gens, ça tu le sais, deuxièmement, j’ai horreur de perdre du temps dans de grands rayonnages, troisièmement, je suis effarée de voir le nombre de produits à la con que l’on peut nous proposer à la vente…), j’avais un peu de mal à trouver, dans mon petit magasin près de chez moi, une gamme végé, en dehors des galettes de céréales chèvre-miel, certes très bonnes, mais ça limite les possibilités de dire merci à la vie!

C’est donc toute émoustillée (il m’en faut vraiment, vraiment peu…) que je me saisis de plusieurs produits (falafels, steaks et galettes), que je passe en caisse et que je rentre chez moi toute fière de mes achats! D’habitude, quand l’envie me prend de manger des plats tout préparés (ce que je fais rarement en fin de compte) et originaux, je fais confiance aux magasins allemands ou luxembourgeois… Mais, n’étant plus, pour le moment, une glandeuse de maman au foyer, ayant toute la journée devant elle pour faire 2h de route pour 3 paquets de saucisses végétariennes, quelques fringues et surtout un gros sachet de Léonidas blancs (tu sais, les Manon, ceux avec la crème café, une fine couche de praline en bas et la grosse noisette au dessus! Ça, c’est au cas où quelqu’un aurait envie de me faire un gentil cadeau!), je dois faire avec ce que j’ai à proximité, c’est à dire pas grand chose.

Pour le coup, j’étais donc gâtée avec cette nouvelle gamme végétarienne, puisque c’est marqué en gros dessus… on ne peut donc pas se tromper! Tu vois, là?

vegetarien-magasin-u-tdrr1

Alors, juste pour être sûre que nous avons, toi et moi, les mêmes références, rappelons la définition du mot « végétarisme », merci Monsieur Larousse:

végétarisme. Régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson), mais qui admet en général la consommation d’aliments d’origine animale comme les œufs, le lait et les produits laitiers (fromage, yaourts).

Voilà… les choses sont posées, tout le monde est d’accord. Enfin… tout le monde, à part Monsieur Magasin U visiblement. Car en chauffant mon premier plat, je me divertis en lisant la composition ( je suis une véritable déglingo comme tu peux voir, je sais m’amuser!). Et là… Horreur, malheur, cornebidouille et tabernacle! Voici comment Monsieur Magasin U voit le végétarisme…

Poissons, crustacés et mollusques… J’avoue avoir fait un blanc… puis j’ai saisi mon téléphone pour tweeter mon désarroi… (simple réaction d’accro aux réseaux sociaux, souhaitant mettre en garde les autres couillons comme moi qui ne lisent pas les étiquettes avant d’acheter quelque chose…).

Et voici, maintenant, comment Monsieur Magasin U voit le service après-vente.

twitter-tdrr-magasin-u

Alors, M’sieur U (tu permets que je t’appelle M’sieur U?), sache que:

  1. les végétariens ne sont pas des décérébrés, qu’ils savent lire, et que si ils se font attraper une fois, leur confiance en tes produits sera définitivement perdue!
  2. ce n’est surement pas à moi de faire la démarche d’expliquer à tes fournisseurs comment élaborer un plat végétarien. Il me semble qu’il y a des cahiers des charges pour cela, et éventuellement même des professionnels en charge de la réalisation des différentes gammes de produits… Alors si, en étant payé, ils ne savent pas respecter une simple définition sortie d’un dictionnaire, tu as du soucis à te faire!
  3. je ne vois pas en quoi ma date d’achat pourra t’aider, étant donné que tous les emballages sont les mêmes… sauf si tu les changes toutes les semaines??? En plus, je ne garde pas mes tickets de caisse, il ne me viendrait pas à l’idée de revenir en magasin échanger mon paquet d’olives car il manque 0.023g (j’ai peut-être tort d’ailleurs!)
  4. le marketing a des limites que la connerie ne connait pas apparemment!

Je tenais donc à te remercier personnellement M’sieur U, de m’avoir fait déroger à la façon dont je me nourris et que J’AI choisie (car il est bien évident que je n’ai pas jeté le plat sans y toucher, le gaspillage n’étant pas non plus dans ma nature), de m’avoir fait dépenser de l’argent dans un produit uniquement marketing et enfin de m’avoir menti sciemment en me faisant acheter un produit qui n’est pas en accord avec mes principes et visant une certaine catégorie de la population étant en demande d’une alimentation plus spécifique et exigeante que la moyenne de tes consommateurs. Merci donc et bien joué!

giphy

Sans me comparer à quelqu’un d’allergique (même si le végétarisme a résolu pas mal de troubles chez moi), je ne pense pas qu’une personne consommant sans gluten serait très heureuse d’en trouver des traces dans son plat…

Alors, je suppose que dans tout cela, il doit y avoir une subtilité juridique qui fait que tu as tout fait dans les règles pour ne pas être inquiété, mais le fair play et l’honnêteté sont quand même bien plus importants.

Et toi qui me lis, j’ai le bonheur de t’annoncer que le végétarisme s’est, semble-t-il, enfin démocratisé, car, c’est officiel, on se fait désormais fièrement pigeonner, couillonner, entuber comme tout le monde!

J’te fais une grosse bise M’sieur U, mais ne compte pas sur moi pour racheter un de tes plats « bon et végétarien », on ne me prends pas pour une cornichonne deux fois de suite, en général. Grâce à toi, au moins, je regarderai la composition de tous mes plats. Tu m’as ouvert les yeux, c’est déjà ça!

no-mister

 

3 réflexions sur “Une gamme végé chez U? Et mon c.., c’est de la pêche de vigne?

  1. Oh non… Choquée et déçue 😉 comme on dit…
    Vu que le supermarché en question, c’est celui où je vais… Merci d’avoir été vigilante à ma place (je n’avais pas encore testé la gamme en question)
    Il y a du chemin à faire encore… Les industriels ont bien saisi le potentiel du marché VG qui émergent mais ne maîtrisent pas la définition de base du végétarisme 🙄
    Sinon j’ai bien ri à la lecture de l’article !

    J'aime

    • Entièrement d’accord….et plus encore….
      N’oublions pas que vaches, chèvres etc…, pour produire du lait, doivent OBLIGATOIREMENT faire un petit aussi souvent que la nature le leur permet… Ce qui implique électrocutions anales pour les mâles afin de fournir suffisamment de sperme, ramassage et dépôt à la benne des nouveaux nés qui n’ont aucune valeur commerciale… ( sans prendre la peine de les tuer, perte de temps….!!! 😦 )
      Donc j’encourage vivement les hypermarchés à développer des rayons végé mais surtout végétaliens ………..!!!! ce qui est encore rarissime en France…..

      Aimé par 1 personne

Tu as envie de laisser un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s