Festival Saveurs et Légendes 2016 Mondorf! Rock’n Roll Baby!

Cette année, on a innové en famille!

Cela fait plusieurs années que j’entends parler d’un festival de musique sur le Luxembourg, plus précisément au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains. N’étant pas très « jeux d’argent » (je préfère  le garder pour m’acheter plein de vêtements que je ne mettrai jamais…) , je ne me suis jamais trop intéressée à la chose. Mais, il y a quelques semaines, on m’a proposé d’y aller, et je me suis dit pourquoi pas! Direction le Festival Saveurs et Légendes, qui s’est tenu du 5 au 7 mai!

Ce festival existe maintenant depuis 12 ans, une valeur sûre donc! Depuis 2 ans, il s’est axé sur le thème des Légendes de la musique, avec une thématique de covers plutôt rock! Et forcement, là, ça me parle!

  • au niveau musique avec des reprises de grands artistes, sur de magnifiques scènes.
  • au niveau art avec des expositions de peintures, sculptures, toujours dans l’esprit rock’n roll
  • au niveau culture avec de nombreux objets vintages (flippers, voitures de collections, guitares…)
  • au niveau culinaire avec des food trucks pour tous les goûts, donuts, bonbons, et boissons alcoolisées (à consommer avec modération bien sûr…)!

FESTIVAL-SAVEURS-ET-LEGENDES-2_3253839396471588675

Alors, samedi dernier, direction le Luxembourg… pour la deuxième fois de la journée, puisque l’après-midi même, je m’étais laissée embarquer par ma chère amie Françoise, à la Chambre des Députés du Luxembourg, afin de faire vivre en direct, sur Facebook, une rencontre entre jeunes engagés dans le bénévolat international et des élus de la Grande Région (Lorraine/ Luxembourg). Si tu veux voir à quoi ça ressemble, c’est là. Au départ, perso, je voulais juste visiter l’endroit, me balader, glandouiller au milieu des dorures et des tentures, sous le regard inquisiteur du Grand Duc du Luxembourg (oui, il y a un Grand Duc, une Grande Duchesse, un palais et tout et tout!) et en fin de compte, je suis restée collée à mon siège et à mon écran à poster des trucs pendant presque 5h… comment te remercier Françoise… A ce niveau de dévouement, ce n’est plus une bouteille que tu vas me payer, mais un vignoble entier (avec le viticulture)!

Bref, retour à la maison à 19h, douche pour moi et pour l’enfant, qui entre temps avait monté un dada avec son cher papa, et qui puait donc le poney à 250m… Re-départ à 20h pour voir les plus grosses scènes du week end, à savoir U2, Bowie et AC/DC! Bin non, pas les vrais, puisqu’il y a des morts dans le tas, mais des groupes qui reprennent leur répertoire. Dis comme ça, on peut s’attendre au pire, mais attention, les mecs gèrent carrément!!! Ce sont des artistes réellement reconnus en tant que Tribute Band (spécialisé dans les reprises), donc de vrais pros, qui tournent énormément. Plus de 70 concerts ont eu lieu sur 3 jours, dont ceux de jeunes talents régionaux. Le tout arrosé de nostalgie, de bulles, et de joie!

affiche

Sur place, on découvre une organisation à « l’allemande », au carré, comme j’aime! Seule la scène à l’intérieur du casino n’est pas accessible pour nous, puisque l’enfant est mineure. Logique. On vient de rater le concert de Bohemian Dust, qui reprend, comme son nom l’indique, Queen. Dommage, Miss Grumpy adore… Mais on arrive à temps pour U2! Enfin, Achtung Babies, un tribute band italien qui fait un réel show pendant près d’une heure! On s’y croirait! Petit pincement ensuite pour moi avec le groupe Ashes, qui reprend tous les standards de Bowie, sans copie, simplement en restituant leur amour de ce grand artiste. Et la soirée finie en apothéose avec High Voltage, qui nous fait plonger dans l’univers métallique d’AC/DC! Impressionnant! Jouissif! Avec cette petite touche « prout-prout » inimitable du public luxembourgeois de casino, sur son 31, jolies robes, talons hauts, sacs de marque et costumes/cravate… Je devais être la seule fille en converse (avec ma fille). Du haut niveau, une gestion du son parfaite avec, parfois, plusieurs scènes dans la même salle. De véritables concerts menés de mains de maîtres par les artistes et les techniciens, rien à voir avec une petite fête de centre associatif!

Mais là, je ne te parle que de l’aspect musique! Car dès l’entrée, j’ai failli avoir une attaque en voyant une exposition des tableaux de Danny Ded, un artiste lorrain que je suis sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années et que je connais par le collectif Vitrine Éphémère.

Danny Ded Photo Facebook Danny Ded

Danny Ded
Photo Facebook Danny Ded

J’avais, d’ailleurs, déjà eu l’occasion de participer à l’installation d’une de ses expo collectives, mais je n’ai malheureusement pas encore les moyens d’acheter une de ses toiles, même si ses prix sont tout à fait abordables (oui, souviens toi, j’achète trop de fringues, du coup je n’ai plus une tune, et en plus, honte à moi, je laisse mon mari aller bosser à ma place!). J’ai d’ailleurs craqué sur la toile « Nottingham », Miss Grumpy aussi… et ça donne ça…

11

Tout autour de lui, des guitares de collection, des vidéos de groupes mythiques, des muscle cars… La tête tourne et on adoooooooore!

J’ai eu aussi le bonheur de découvrir une restauration végétarienne, car oui, t’es au Luxembourg, et il n’y a pas que de la wurst, il y a aussi toujours des trucs à grignoter pour nous, les bouffeurs de carottes! Et pour les carnivores qui m’accompagnaient, cela a été burger à l’effiloché de bœuf, recette créée spécialement pour le festival! Apparemment, un régal!

Je tiens à signaler un danger dans le festival… Le café des Flippers… Lieu de perdition de toute personne née entre 1970 et 1980… Et où l’on a donc passé une certaine partie de la soirée… Des flippers donc, avec un petit moment de nostalgie: mon papa m’emmenait avec lui au café, j’avais droit à ma limonade, mon bretzel, et ma partie de flipper à 2 francs (ha bin oui, 2 francs!!!!!). C’était notre petit moment de complicité… Des babyfoot squattés par des quadras et quinquas déchaînés, et… et … des bornes d’arcade! Oui, j’ai rejoué à une sorte de Street Fighter!!!! Et j’ai défoncé Mr Grizzly, qui s’est également fait défoncer par Miss Grumpy (qui avait choisi une combattante à gros seins, normal…). Par contre, je finis aussi knock-out contre elle… le mystère du « je m’en fous, je joue n’importe comment et j’appuie sur tous les boutons en même temps »…!

Tu l’auras compris, on a passé une soirée exceptionnelle, tous les trois, et j’espère pourvoir participer à plus de concerts à la prochaine édition!

12

Pour tout renseignement:

Un grand merci à Cath pour son accueil VIP!!!! Et à l’année prochaine, avec grand enthousiasme!

Une réflexion sur “Festival Saveurs et Légendes 2016 Mondorf! Rock’n Roll Baby!

Tu as envie de laisser un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s