Je Suis une Horse Show Mom, achevez-moi!!!!

Ça y est, c’est bien reparti!!!!! Avec la rentrée des classes, cela a aussi été la rentrée des différentes activités extra-scolaires de nos sales gamins… et c’est donc aussi reparti pour les déplacements, les allers-retours, les lavages intensifs de vêtements de sport, les « tu as pris mon maillot? »… bref, le retour de l’esclavage moderne à la mode mini-monstre!!!!! J’ai donc profité de cette pause scolaire bien méritée pour faire un point et surtout souffler un peu. 

Parce qu’ici, je peux te dire que les activités ne manquent pas: hip hop depuis cette année, dessin, anglais, et celle qui prend le plus de place, le dada…!!!

J’ai délégué les 2 premières activités aux mamies, qui ont un réel plaisir à se sentir encore utiles à notre pré-pré-ado qui les enverra, sans doute, bouler d’ici quelques années parce que c’est trop la lose d’aller chez mamie alors que « Killian m’attend au coin de la rue »… Pour l’anglais, no problemo, dépôt du paquet, sieste dans la voiture, récupération du paquet… ni vue, ni connue!

Il me reste donc le dada… 3 fois par semaine… au moins…

Je dis ME, car je m’y colle et qu’en général, il est vrai que tu croises rarement des papas! Parfois, tu en vois quelques-uns, les week-ends, égarés, l’œil inquiet, ne comprenant pas un mot de ce que leur hurle leur progéniture (« papaaaaa, tu peux aller me chercher la bardette avec croupière qui va sur mon poney avec une sangle de 90? » ou encore « tu peux me passer le bouchon dans ma boîte? Non ça c’est l’étrille, non ça c’est le cure-pied, non ça c’est une éponge!!!! C’est la brosse dure, là! -bin tu ne peux pas dire brosse dure alors, p’tite chieuse????-). Je tiens à préciser que pour Monsieur Grizzly, c’est quelque peu différent, il a presque une vraie excuse, puisqu’à cette heure là, il bosse… Mouais… admettons…! Il ne voit donc pas ça!

Quand tu es une maman de cavalière (comme dans pas mal d’autres sports en fin de compte), tu es une véritable coéquipière, une aide précieuse, que ce soit pour ton enfant ou pour les enfants des autres d’ailleurs… un vrai larbin quoi!!! Dans le petit monde de l’équitation, ça s’appelle une Horse Show Mom (c’est plus jolie, que « la daronne qui court partout en hurlant avec un air hystérique »!)

Kezako une Horse Show Mom? Ci-dessous, tu as en gros sa description. Mais comme je suis dans un bon jour, je vais traduire pour ceux qui ont pris chinois première langue (et il semblerait que ce soit la majorité…).

Horse Show Mom (littéralement Maman de concours de dada): nettoyeur d’écurie, lecteur de factures de concours, brosseuse de queue (de poney hein!), pulvérisatrice de spray pour faire briller, entraîneuse, vérificatrice de sabots, acheteuse de vêtements de concours, porteuse de selle, pousseuse de barres d’obstacle, coach, photographe, gestionnaire des remerciements, signataire des chèques, accompagnateur de remorque, psy, essuyeuse de boots, vérificatrice d’ordre de passage, polisheuse de sabots, experte en mots d’encouragement…

En gros… Tu fais tout pour faciliter au maximum la concentration de l’enfant, lui rendre la vie easyyyyy, le conseiller, lui donner confiance… et pas seulement pendant les compétitions mais également pendant ses cours… une maman au top quoi! Comme dans les films, avec des pétales de roses et des petits cœurs partout!!! Et mieux que des mots, des images, qui vont te mettre la larme à l’œil…

C’est beau hein? Trooooooop chou! Ça fait des câlins, des sourires et des bisous… Mais la vérité est ailleurs! Toi, ton enfant a le cerveau d’un poulpe, une mémoire de poisson rouge, et surtout un caractère de saloperie de moufette que tu as fait chier alors qu’elle était tranquille à la cool en train de vaquer à ses activités de saloperie de moufette!

Je te présente les 10 qualités cachées de la Horse Show Mom:

1/ la maîtrise de soi: crottin qui pue, gamins hystériques et imbuvables que tu as envie de gifler, trop chaud/trop froid, bestioles parfois peu sociables, café dégueu de la machine à café, parents autocentrés sur les rêves presque olympiques de leur rejetons et qui hurlent au bord de la carrière, coach lunatique… bref, rester calme en toute circonstance afin de ne pas troubler la concentration de l’enfant! Mon cul,oui! Je ne suis pas un moine Shaolin moi!!!!! Et donc tu te doutes bien que des choses et des mots volent régulièrement dans les écuries!

Abnégation…

2/ l’abnégation: calcul mental…il te reste 1,20 euros dans ta poche, il fait -2 degrés, tu te fais une joie d’aller prendre un café certes dégueu mais bien chaud à la machine, et là, tu entends une petite voix… « je peux avoir un kinder bueno? j’ai faiiiiiiiiiim, c’est 1,20euros… ». Combien te reste-t-il? Fuck Ferrero!

3/ la pâtisserie: gâteaux au chocolat, crêpes, pancakes, muffins, fondant choco/marron… tu dois pouvoir nourrir la petite équipe, le coach (qui en plus est super difficile), et éventuellement les parents si il en reste… tu es jugée sur chaque bouchée! Je me fais donc une joie de tester mes recettes veganes bizarres sur tous ces sales gosses!

4/ la géolocalisation d’ un papa un jour de concours en un temps record sinon il va rater le parcours de sa fille (je pense sérieusement à lui greffer un gps dans le c… si ça continue!)

5/ l’alcoolisation: pour oublier, se motiver, se réchauffer, fêter, s’hydrater…il y a toujours une excuse, je t’assure!

6/ la patience: tu te dis sans doute: « ouais bin ça va, tu y restes quoi, dans ton club?… 1h30 et basta, tu rentres chez toi? », et là je te réponds « mouhahahahahahahaha ». Que dalle, que nenni! Quand tu as une passionnée de poney, la reprise d’une heure (ouais on ne dit pas « un cours » mais « une reprise »… cherche pas, c’est juste pour se la péter, parce que franchement je ne vois pas le rapport!) se transforme en séjour. Plus sérieusement, quand la reprise commence à 17h30, l’enfant essaie d’arriver vers 16h30 (elle est un peu lente dans ses préparatifs d’affaires et de bestiole), et dans le meilleur des cas, elle repart vers 19h00 (elle est un peu lente dans ses rassemblages d’affaires et de bestiole), à savoir que l’on a 20mn de route aller ET retour. Je te passe, bien sûr, le fait que tout cela se passe en été, en plein soleil dans ma face d’albinos, comme en hiver, au milieu du froid polaire du nord-est de la France! Voilà, voilà… Je te laisse calculer… Bon en gros, je passe mes fins de journée chez les poneys… quand ce n’est pas mes dimanches pour les compétitions où j’attends le passage de ma fille (souvent autour de 8h du mat sinon c’est pas drôle), puis sa réapparition (souvent autour de 15h30). Patieeeeeeeeence je te dis!

7/ Etre passe-partout: tu es la gardienne des clés du casier où se trouve tout l’équipement, ou de celles de la voiture où se trouve le reste de l’équipement qui ne rentre pas dans le casier, et où se trouve quelques petites pièces pour tes cafés, ou plutôt pour les kinder bueno…

8/ le détachage de pantalon: …alors ça, c’est une qualité super importante, surtout en compétition étant donné la couleur de ces putains de pantalons… mais je pense être la seule maman qui arrive à faire une tâche blanche sur un pantalon blanc! Preuve à l’appui!

9/ l’habileté: par exemple pouvoir installer en un temps record un équipement sur une bestiole pendant que l’enfant fait sa reconnaissance de parcours (un dimanche matin… à 6h… avec un léger froid piquant… tout ça pour se faire engueuler car le tapis du cheval est à l’envers sous la selle…).

10/ la gestion d’échange de sms avec le coach: une simple question sur un horaire peut virer à une aventure extrême avec Mike Horn! Et je crois qu’à elle seule, cette capacité rassemble les qualités 1,2,3,5,6 et 9!

Alors bien sûr… tout cela me fait perdre pas mal d’années d’espérance de vie, on est bien d’accord… Mais certains moments et souvenirs valent plus qu’un pied dans la tombe!

Aller… Vole petit poney!

Et si toi aussi tu es l’esclave de ton enfant, rejoins le « club des parents-couillons », dont je suis la présidente et Monsieur Grizzly le comptable… Et surtout, oui surtout, n’hésite pas à les balancer!!! Nous vaincrons!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

4 réflexions sur “Je Suis une Horse Show Mom, achevez-moi!!!!

  1. J’ai été maligne.

    À 4 ans, il a commencé le baby basket. Un sport parfait en Lorraine, au chaud, pour nos longs hivers.
    C’est donc simple, je le jette devant la salle, et je le récupère à la fin. Je ne suis pas coach, je n’ai donc rien à faire aux entraînements. Je fais la pompom girl, chaque samedi ou dimanche pendant 2 heures et basta.
    Parfait !

    Bon ok… Son club est un peu loin de chez nous… Donc j’attend deux heures devant la salle, dans ma bagnole… Parce que vraiment je n’aime pas parler aux gens. Et ce deux fois par semaine.
    Alors qu’il n’y a que 3 trucs à prendre : short, jersey (c’est comme ça qu’on appelle un maillot) et basket, faire le sac semble encore et toujours une épreuve après presque 10 saisons de basket.
    Quasiment à chaque fois les matchs commencent en retard, sans compter qu’il faut toujours venir 1h avant environ… Je passe l’intégralité de mon samedi ou dimanche après midi dans un gymnase…
    Alors parfois fuck, la pompom girl dépose le mioche à son match et se casse. Souvent c’est ce jour là qu’il choisit pour faire ses plus belles actions et je culpabilise ensuite pendant des jours d’avoir loupé ça.

    Bref. On vit toute la même galère !

    J'aime

  2. Danse classique, foot, natation, anglais … mmmm la vie est dure cette année et la Coupe du Monde m’a fait un mal de chien … j’étais tranquille dans le gymmase avec les beaux handballers et là, me voici sur le terrain de foot glacial avec des mini Mbappé et des Hugo Loris acclamés par leurs pères ( et même leurs mères) quand ils taclent les autres … Nouvelle réplique de mon fils : Je vais te démonter au foot, mets tes protèges-tibias !!! Youpiiiii !

    J'aime

    • haaaaaaa… le handball! Monsieur Grizzly (gardien) a essayé d’initier Miss Grumpy dès le plus jeune âge… malheureusement, elle a comme un soucis de coordination dès qu’il y a un ballon, et une forte tendance à encourager les autres sur le terrain, plutôt que de jouer elle-même… on a donc abandonner!(peut-être que mes hurlements dans les gradins y ont été aussi un peu pour quelque chose…humhum)

      J'aime

Tu as envie de laisser un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s