Milo Moiré, l’Art dans toute son interrogation

« Attention, cet article peut choquer les plus sensibles et surtout les plus jeunes »

Depuis plusieurs années, on voit apparaitre des performances « artistiques » de plus en plus extrêmes, de plus en plus dérangeantes, et souvent de moins en moins compréhensibles pour le commun des mortels, dont je fais partie. Parfois ces performances sont associées à l’activisme politique de l’artiste comme pour Piotr Pavlenski quand ce dernier se coupe un bout d’oreille sur le mur d’enceinte d’un institut psychiatrique de Moscou, afin de dénoncer l’utilisation de la psychiatrie à des fins politiques dans son pays. Mais parfois cela peut laisser dubitatif, comme cet artiste sud-africain s’étant promené sur le Trocadéro avec son sexe enrubanné, tiré par un coq… Il a expliqué qu’il souhaitait montrer son tiraillement entre deux identités: son sexe, son identité propre donc, et le coq, représentant le France… J’ai envie de lui dire: garde ça pour toi monsieur, ou parles en à ton psy… Voilà, voilà, voilà… Il s’est fait embarqué par les poulets, quelle ironie! Lire la suite