In Pierogis We Trust!

J’ai épousé un polonais… oui, ça arrive… du coup, on a fabriqué une mini polonaise… Je ne comprends pas…

Rien de mes gênes d’immense sympathie… une vraie tête de mule, une tête carrée comme jamais, une tête dure comme le mur de Berlin ( avant qu’il ne tombe). Un caractère tout pourri pourri pourri! Même pas tu imagines!

Rien de mes gênes alimentaires non plus… elle ne mange pas de crêpes (sauf celles à la Morteau…), pas de gaufre, pas de bonbons et son premier mot a été « saucisse » afin d’amadouer les vendeuses en charcuterie derrière leur étale…

J’ai engendré un démon de la charcut’, une dingue des knackis, une obsédé du salé! Une gosse qui peut vous dévorer l’équivalent du poids d’une vache en Pierogis…

Lire la suite