Étiquettes

, , , , , ,

Photo d’illustration: internet

Ouais « c’est ça, la vie de couple? »… T’sé quoi, cette petite phrase toute pourrie et pleine de sous-entendus m’a été lancée, sans volonté de juger, j’en suis sûre, mais par perplexité sans doute, par un mâle célibataire, de mon âge, s’étonnant de notre mode de fonctionnement à Monsieur Grizzly et moi-même… J’aurais pu directement lui péter ses dents, lui répondre d’aller se faire foutre – ça le changerait – mais j’ai plutôt choisi la non-violence autant physique que verbale, en acceptant, effectivement que l’on puisse paraître quelque peu bizarres au regard de certains… quoique…

Donc, loin d’avoir été vexée (ou juste un chouïa…hum), cette phrase m’a plutôt interpellée. Non pas au point de me poser des questions tordues, à savoir si mon couple est solide, si on fait les choses dans les règles de l’art pour que cela dure, si le divorce nous guette (des frais, des papiers, des coups-bas, des cartons à faire, trop chiant en fait!)… mais plutôt par rapport à cette interrogation: après tout, LA vie de couple parfaite existe-t-elle ?

Vu de l’extérieur, je peux presque comprendre ce sentiment… on ne se prend pas au sérieux,  on se lance des vannes pourries, et même que parfois, on s’engueule (on est nuls pour ça,  mais on essaie quand même pour faire comme tout le monde). Mais surtout, on se croise, on se recroise, se donnant des nouvelles par mails, sms, petits bouts de papiers et autres signaux de fumée (quand il y a du vent c’est relou par contre)!

Car je m’explique… Nous vivons bien sûr ensemble (siiiiiiiiiiiiii), comme une « vraie » famille classique, dans notre humble demeure, avec Miss Grumpy, Lolita et 3 poissons rouges qui ont décidés d’être immortels. Mais, depuis que j’ai vaillamment repris un emploi d’adulte (bon ok, déjà bien avant, j’avoue), nous nous croisons, puisque nous avons des horaires décalés… Bref, en semaine, on se voit réellement au moins une bonne trentaine de minutes par jour, quand on a la chance de se croiser! Et le fil rouge, chaque jour, reste notre Miss Grumpy!

bb

Sourire faux-cul… Actor Studio, 3ème année…!

Waouh vas-tu te dire… C’est sûr, certains jours, c’est difficile à vivre, on se manque, forcément, et dans ce cas là, cette phrase « c’est ça, la vie de couple? » pourrait raisonner de façon bien morose, vivant, en fin de compte un peu chacun de notre côté… Et bien naaaaan! Car heureusement, nous avons la grande chance de fonctionner de la même façon. C’est à dire que nous sommes très indépendants. Pas l’un de l’autre, mais plutôt l’un comme l’autre. Et la différence est importante, même essentielle, je dirais. Nous faisons des choix, nous avons nos activités, nos envies, tout cela en accord avec l’autre et en adéquation avec notre vie et sans se mentir sur notre capacité à être heureux, parfois ensemble, parfois séparés. On n’est, par exemple, vraiment pas du genre à faire les courses en couple (achevez-moi), à faire un deuxième enfant (jamaiiiiis! re-achevez-moi!), à s’engueuler à chaque fois que l’autre prononce le prénom d’un être du sexe opposé, car « tu es à moi pour la vie, si tu penses à quelqu’un d’autre, tu me trahis, je te hais, je vais te tuer et te jeter dans un marécage infesté de crocodiles pour que personne ne retrouve ton corps » (en plus c’est toujours moi la fautive, donc, ça ne m’arrangerait pas comme deal!). Juste une petite précision… on n’est bien d’accord que je ne te parle pas là de libertinage, tromperies et autres infidélités, ok, même si c’est ce qui fait l’équilibre de certains couples? Pas envie que ça parte en cacahuète à cause d’une mauvaise interprétation de mes écrits! Hého!

Bref… c’est bien beau de te dire tout ça… mais en fait, tu me connais, je ne vais pas passer 2h à t’expliquer le fonctionnement de mon couple (pi kess tan na à fout’) , à essayer de te convaincre que l’on est heureux comme ça, quoiqu’en pensent les autres (car je m’en tamponne le coquillard). Parce que, depuis le temps, ça se saurait un minimum si le couple parfait existait avec la vie parfaite qui va avec!

16729686_1843977399215644_2021497256_n-1

Photo de couple officielle, grâce à notre chère amie Valentine Comin

Pourtant, certains te le font croire… il y a de grands spécialistes de la chose, de vrais pros… photos à l’appuis ! C’est beau, c’est gnangnan, dégoulinant à souhait et surtout faaaaake! Bé oui! Et hop un selfie bisou au réveil (avec l’haleine de poney qui va avec), et hop une jolie photo d’un dîner en amoureux  (au Flunch ou au Kebab mais c’est l’intention qui compte), et hop la jolie virée shopping et que c’est tellement drôle d’essayer des trucs à deux un samedi aprem’ de soldes dans une cabine qui pue, qu’on se prend en photo pour montrer à tout le monde entier de la terre à quel point on est fusionnel (même dans la résistance olfactive).

Photo gnangnan tirée d’internet ! Beuuuuuuurk!

Maiiiiiiiiis oui!

Tu vois où je veux en venir…? Est-ce qu’un couple, c’est être H24 ensemble? Se lécher la glotte devant tout le monde? S’envoyer des sms « coeur-coeur-smiley clin d’œil qui envoie un bisou coeur-petit bunny trop mignon » à longueur de journée? Se dire tout, tout le temps et être d’accord sur tout, tout le temps? Est-ce qu’il y a une recette idéale pour une vie de couple harmonieuse et sans nuage? Le bonheur en couple, chacun le trouve à sa façon selon son contexte de vie. Il faut savoir s’adapter pour résister, se parler pour durer,  s’écouter pour s’aimer et jamais, Ô grand jamais vouloir faire semblant pour se couler dans le moule du couple politiquement acceptable et qui fera baver les autres d’envie.

Mais bon, tu sais quoi??? En fin de compte une photo vaut bien plus qu’un trop long discours… tu ne crois pas? Donc en gros, voilà NOTRE réponse à cette bien jolie phrase toute pourrie et pleine de sous-entendus qui m’a été lancée par un mâle célibataire, de mon âge…

16731122_1843977419215642_1275002960_n

Mais je lui pardonne, car il a cette chance: je l’apprécie beaucoup. Tu vois cette remarque, ici, n’est pas cause d’engueulaaa… heu… Mr Grizzly…??? T’es tout rouge! Mais que fais-tu??? Pourquoi tu fais ma valise??? Quoi? Retourner chez ma mère? Maintenant? Mais… il fait nuit, ça peut être dangereux! Quoi? Je dois demander à la personne que j’apprécie beaucoup de m’y emmener… ha… oups…

Je pourrais enfin te dire: Mentir aux autres, c’est se mentir à soi-même et à son couple (ho merde, ça sera la phrase de l’année celle-là!), mais j’ai juste envie de rajouter ceci:  

NOUS sommes, point final!!!